fbpx
Kapt Media
Africa Society

Cameroun : Huit Nigérians retrouvent la liberté après avoir purgé leurs peines de prison

Le Consul général du Nigeria pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, S.E. Ibrahim Bashir, en partenariat avec un éminent Nigérian, S.E. EZE Thomas J Onyengubo, Eze Gburugburu I de Ohanaeze Ndi Igbo au Cameroun, a payé les amendes pour les mettre en sécurité.

S’exprimant au cours de la cérémonie d’accueil des anciens détenus de la prison centrale de Buea, Son Excellence Ibrahim Bashir a demandé aux ex-détenus de faire preuve de fermeté et de corriger les erreurs qui les ont conduits en prison.

Le diplomate leur a conseillé de ne pas avoir de rancune envers le gouvernement du Cameroun ou le système, mais de se concentrer sur la reconstruction de leur vie.

« J’espère qu’ils ne vont pas avoir de rancune envers le gouvernement ou le système. Ils étaient là pour être corrigés. Ils ont réfléchi à leurs infractions pendant leur séjour dans l’établissement correctionnel. Ils ont promis ici, en levant la main droite, qu’ils allaient être meilleurs qu’avant leur incarcération ».

M. Bashir

Les huit personnes qui ont été libérées sont : Ene Okon, Francis Eyo, Nsisong Udoh, Nsika Okon, David Okon Joseph, Kabiru alias Harap, Nkweriwem Edet et Samuel Johnson.

La libération des ressortissants nigérians, a déclaré le Consul général, est le résultat d’efforts conjoints de sa part et de celle d’autres Nigérians éminents.

Ce geste, a-t-il ajouté, met en évidence la vision du gouvernement nigérian et du Consul général de s’assurer que tous les Nigérians au Cameroun, quelles que soient les conditions, ressentent la présence du gouvernement fédéral.

« La libération de ces huit personnes est le résultat de semaines d’allers-retours avec les responsables de la prison. Nous avons mis nos ressources en commun, nous nous sommes associés à un compatriote nigérian, HRH Eze Gburugburu, et nous avons payé les amendes pour que mes compatriotes, dont certains sont assez jeunes pour être mes enfants, retrouvent la liberté. Ils sont tout sourire et reconnaissants envers le gouvernement de la République fédérale du Nigeria. C’est un témoignage de notre détermination et de notre volonté de tendre la main aux ressortissants nigérians, quelles que soient les circonstances dans lesquelles ils se trouvent ».

M. Bashir

Les bénéficiaires du noble geste du gouvernement nigérian, par l’intermédiaire du Consul général, ont été mis au défi d’éviter tout ce qui pourrait les faire retourner en prison.

« Devenez une force du bien dans vos communautés », a déclaré le chef traditionnel des Nigérians au Cameroun, Eze Jonathan Gburugburu I de Ohaneze, ajoutant : « Rappelez-vous que Nelson Mandela a passé des années en prison : « Rappelez-vous que Nelson Mandela a passé des années en prison et est devenu par la suite le président de l’Afrique du Sud. Vous devez apporter un changement positif. Nous espérons que vous deviendrez des personnalités importantes. »

Il a laissé entendre que les anciens détenus seraient transportés dans leurs différentes communautés au Nigeria, où ils rencontreront leurs parents et réfléchiront à ce qu’ils veulent faire à partir de maintenant. « Le Consul général du Nigeria, en collaboration avec d’autres Nigérians au Cameroun, prendra en charge les frais de leur voyage de retour au Nigeria. »

Les anciens détenus ont remercié le Consul général de ne pas les avoir oubliés. L’un d’entre eux, Nsisong Udoh, a conseillé à ses pairs de ne rien faire qui les ferait atterrir à nouveau en prison.

« J’ai été en prison et je suis devenu une personne différente. Il n’y a rien qui puisse m’amener à y retourner. Je remercie le Consul général de ne pas nous avoir laissé tomber et d’être toujours venu nous rendre visite. Je veux conseiller à mes amis d’éviter tout ce qui, dans leur vie, peut les conduire en prison ».

Nsisong

Related posts

Egypte : Carlos Queiroz n’est plus sélectionneur de l’équipe d’Egypte

marie Lisette Zogo

Passeport biométrique : La mise en garde du délégué général à la sureté Nationale contre les faux sites de pré-enrôlement

marie Lisette Zogo

Nigeria-Kwara : Des hommes armés tuent une femme enceinte et enlèvent son mari

Franklin NIMPA

CAN 2021 : Un règlement qui dissuade les supporters d’assister aux matches de la CAN

Franklin NIMPA

Cameroun : Les Oscars ne devraient pas être attribués à DiCaprio pour la forêt d’Ebo

Franklin NIMPA

La mort de Tutu suscite un drame : « Nous ne pardonnerons jamais ce qu’il a fait à Winnie »

Franklin NIMPA

Leave a Comment