fbpx
Kapt Media
Economy

CAMEROUN : Hausse des impôts à partir de 2022

Foudroyé par la crise anglophone et les projets improductifs ayant englouti des montants exorbitants, les caisses de l’État sont vides . Le retour du Cameroun au FMI avec les contraintes d’ajustements budgétaires témoignent du niveau de dégradation de l’économie du pays. Pour amortir le choc, le  gouvernement camerounais envisage une augmentation des impôts à partir de 2022 jusqu’en 2024.

Dans   le rapport d’analyse du document de programmation économique et budgétaire déposé le 4 juillet 2021 à l’Assemblée nationale par le gouvernement, en prélude au débat d’orientation budgétaire précédant l’élaboration du budget de l’État pour l’année 2022,les projections émanant du ministère des Finances révèlent le  relèvement que la pression fiscale dans le pays sera croissant, jusqu’en 2024. « Il est prévu de porter la pression fiscale à 12,5% en 2022, contre 11,80% en 2021, et à l’horizon 2024 à 13,55% », peut-on lire

La direction des impôts justifie ce relèvement par le taux moyen de 17% en Afrique, une analyse qu’a toujours réfuté plusieurs économistes qui estiment que le gouvernement dans une économie moribonde que la nôtre, ne devrait pas asphyxier les entreprises déjà présentes.

Christian Penda Ekoka pense qu’il est plus responsable d’élargir l’assiette fiscale en allant prélever chez les catégories qui jusqu’à présent échappent aux impôts directs. Ajouté à cela, l’amélioration du climat des affaires qui tend plus à décourager les investisseurs. Corruption, népotisme, favoritisme, trafic d’influence, tels sont les aspects sur lesquels le gouvernement devrai mettre plus d’accent afin non seulement d’améliorer la position du Cameroun dans le Doing Business, surtout d’attirer un nombre maximal d’investisseurs tant nationaux qu’internationaux.

Related posts

Banque mondiale : 200 millions de dollars pour renforcer les services d’irrigation dans la vallée du fleuve Logone

Franklin NIMPA

Bolloré Transport & Logistics : Une action pour le développement du commerce électronique au Cameroun

Franklin NIMPA

La bourse de la CEMAC n’attire plus

marie Lisette Zogo

Cameroun : Les producteurs de cacao et de café du Sud-Ouest mettent en place un bureau opérationnel

Franklin NIMPA

Fonction publique : Une hausse de la masse salariale en 2022 prévu au Cameroun

marie Lisette Zogo

Leave a Comment