fbpx
Kapt Media
Economy Sport

Cameroun- CAN 2021: Probable mine d’or pour les locaux

Alors que l’économie camerounaise a été mis à mal par la pandémie de COVID-19 et surtout par les deux conflits qui perdure sur le territoire national, plusieurs ont les yeux rivés vers la CAN 2021, car ils espèrent que ce dernier pourra relancer l’économie du pays.

Pour les artisans et commerçants, la CAN après avoir été reportée deux fois de suite est une « lueur d’espoir » « une motivation » dans une période marquée par un fort ralentissement économique. « On a eu d’abord la crise de Boko haram dans l’Extrême-Nord, puis le conflit séparatiste en zone anglophone. Le COVID-19 nous a achevés. On a eu des mois très compliqués. Plus aucun visiteur ne venait, nous vivons quelque chose de jamais vu. La CAN peut changer beaucoup de choses avec l’affluence de touristes et de spectateurs » déclare au micro de l’AFP Mouhamadou Isolha, président du marché de l’artisanat de Douala. Yaoundé comme Douala qui auront à accueillir plusieurs matchs bouillonnent déjà d’impatience, car tout le monde se réjouit du retour de la fête, rêve même d’un trophée gagné par le pays organisateur et d’autres (commerçants) espèrent en des lendemains meilleurs.

Une économie en souffrance

La COVID-19 a fait chuter les investissements publics et même privés, pour la Banque Mondiale, le secteur tertiaire tel que les hôtels, restaurants, transports et même les services publics ont été touchés « Nous avons été très touchés par le coronavirus et le report de la compétition. Pour nous la CAN est la lumière au bout du tunnel. Nous avons investi 12 milliards de francs CFA dans l’avenir » raconte François Puene, de l’hôtel Franco à Yaoundé.

Mais pour certains économistes, « la CAN ne peut avoir un effet macroéconomique fort » car selon eux les stades construits représentent des investissements de grande envergure et n’auront aucun impact structurant sur la vie des populations. Reste donc à savoir ce que cet évènement tant attendu pourra apporter de positif au Cameroun tant sur le plan économique que footballistique.

Related posts

CAN 2021 : Les principaux problèmes rencontrés jusqu’à présent

Franklin NIMPA

Hugo Broos : un atout pour les Bafana Bafana

Franklin NIMPA

CAN 2021 : Le président de la Fédération Ghanéenne de football défend le choix de Milovan Rajevac

Franklin NIMPA

CAMEROUN : Hausse des impôts à partir de 2022

marie Lisette Zogo

LDC : L’Atlético de Madrid élimine Man Utd en huitièmes de finale

Franklin NIMPA

Thomas Tuchel : L’entraîneur de Chelsea évoque l’absence de Romelu Lukaku contre Liverpool

Franklin NIMPA

Leave a Comment