fbpx
Kapt Media
Health

Cameroun : Bilan de la Covid-19-Contamination, décès en baisse

Au cours du conseil des ministres qui s’est tenu hier 29 avril 2021 dans les services du Premier ministre, les statistiques les plus récentes sur la pandémie ainsi que la vaccination en cours ont été abordées.

Depuis trois semaines, la situation épidémiologique de la pandémie de Covid-19 au Cameroun serait stable, les contaminations et les décès diminuant. Tel est le rapport du ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, présenté lors du conseil des ministres du 29 avril 2021 présidé par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

À en croire le ministre Manaouda, la stabilité du taux est un signe d’optimisme. Les statistiques les plus récentes révèlent que le Cameroun a globalement enregistré 72 250 cas notifiés avec 1 107 décès, soit un taux de mortalité de 1,5 %. Les guérisons s’élèvent à 64 572 et les cas actifs actuels sont au nombre de 3 518, dont 304 dans les hôpitaux et 89 sous oxygène. Comme preuve de stabilité, le ministre a déclaré que le centre de traitement spécialisé ORCA, qui accueillait entre 250 et 260 patients, compte aujourd’hui 53 patients admis. Les régions les plus frappées sont celles du Centre, du Littoral et de l’Ouest. Le ministre a indiqué que les réunions de coordination hebdomadaires avec les délégués régionaux ainsi que la recherche des contacts se poursuivent, le numéro vert 1510 étant toujours opérationnel et permettant de répondre aux questions, notamment celles relatives à la vaccination. Le système de laboratoire, a-t-il noté, continue d’être renforcé et des dispositions ont été prises pour que la région Sud commence à bénéficier de la plate-forme de diagnostic PCR pour le virus.

Quant à la vaccination, le ministre de la Santé publique a déclaré que plus de 11 100 personnes ont déjà été vaccinées, la région Centre étant en tête de liste avec 4 500 personnes vaccinées. Il a ajouté que le gouvernement aspire à vacciner environ cinq millions de citoyens, soit environ 20 % de sa population totale, d’ici la fin de l’année 2021.

Par ailleurs, la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, s’est exprimée sur le thème « Mise en place d’un intranet gouvernemental au Cameroun ». Elle a noté que le concept de transformation numérique justifie la mise en place d’une telle plateforme qui offrira sécurité et faible coût en termes de gestion. L’intranet national, a-t-elle dit, garantira la transformation de plusieurs autres aspects, car de nombreux ministères sont déjà interconnectés par des fibres optiques. La mise en place de la plateforme, a-t-elle ajouté, permettra de sécuriser la visioconférence dans le pays car l’épidémie du coronavirus a obligé tout le monde à passer au numérique.

Enfin, la ministre déléguée auprès du ministre des Finances, Yaouba Abdoulaye, a fait une présentation sur le thème « Cameroon Customs Information System (CAMCIS) : Etat de mise en œuvre et perspectives ».

Related posts

Congo-Kinshasa : La République démocratique du Congo a déclaré une épidémie d’Ebola à Mbandaka

Franklin NIMPA

Cameroun : Doute sur l’existence du coronavirus

Franklin NIMPA

COVID-19 : Dès le 28 juin, les masques tombent en Italie

marie Lisette Zogo

Adamaoua : un pédiatre pour toute la région

marie Lisette Zogo

COVID-19 : La Chine a-t-elle caché des données dès le début de la pandémie ?

Franklin NIMPA

Soudan : Fermeture des écoles et des universités en vue de réduire les cas de COVID-19

Franklin NIMPA

Leave a Comment