fbpx
Kapt Media
Sport

Cameroun : Accueil chaleureux dans son village natal pour Francis Ngannou, champion de l’UFC

Ayant fait escale à Douala et à Yaoundé, Francis Ngannou – le premier champion africain poids lourd d’arts martiaux mixtes au monde – a entamé sa tournée nationale ce week-end dans son village de Batié, dans l’ouest du Cameroun.

Cet accueil plus que chaleureux qu’il a reçu chez lui est la preuve de la popularité toujours croissante sur le continent africain, ces derniers mois, de ses combattants d’élite renommés.

Parmi ces athlètes de classe mondiale, on peut citer le boxeur professionnel congolais Junior Makubu, qui détient le titre WBC des poids mi-lourds depuis janvier, Antony Joshua, deux fois champion du monde de boxe anglaise des poids lourds, et ses compatriotes nigérians, Israel Adesanya et Kamarudeen « Kamaru » Usman, qui sont également champions UFC des poids moyens et des poids welters, respectivement.

Le champion Ngannou partage son expérience de l’épanouissement en tant qu’athlète africain à succès international.

« Il y a beaucoup de solidarité entre nous, les Africains, parce que nous sommes à l’étranger (pas chez nous) et que nous essayons de conquérir une couronne qui ne nous était pas destinée. Nous nous en servons donc aussi comme d’un modèle d’espoir, de courage. Nous ne le faisons pas seulement pour nous. Il y a toute une population, tout un pays, tout un continent qui nous regarde aujourd’hui et qui veut aussi réaliser une telle chose, qui rêve à travers nous. »

Ngannou

Mais alors comment la jeunesse africaine peut-elle espérer suivre les traces athlétiques de ses prestigieux aînés ?

Un conseil perspicace de la part du géant féroce et pourtant attachant.

« Nous devons commencer par donner à nos talents locaux la possibilité de s’entraîner. Nous devons leur permettre de concourir pour qu’ils puissent se distinguer et avoir l’occasion d’être vus au grand jour afin qu’ils puissent un jour rejoindre une fédération comme l’UFC — ou d’autres sociétés sportives. »

Ngannou

Pour le champion, la transmission du flambeau est l’un de ses objectifs. Son retour triomphal à Batié est un retour en arrière qui lui rappelle ses débuts modestes dans des travaux manuels difficiles avant de migrer en Europe.

A cette époque, tout ce qu’il pouvait faire était de rêver et de donner le meilleur de lui-même pour montrer au monde entier de quoi il est fait et d’où il est fier de venir, en tant que champion international de MMA.

Related posts

Andre Onana : Le gardien de but camerounais est prêt à jouer pour l’Ajax malgré son départ imminent

Franklin NIMPA

Algérie – Cameroun : Les Lions Indomptables s’imposent et filent au Qatar 

Armense Nya

Cameroun – Algérie : Pronostics avant le coup d’envoi

Franklin NIMPA

Mercato : Didier Lamkel Ze, prêté au Dunajska Streda

marie Lisette Zogo

FIFA 22 : 17 sélections nationales supprimées du jeu

marie Lisette Zogo

Premier League : La marque CR7 ne change pas

marie Lisette Zogo

Leave a Comment