fbpx
Kapt Media
Africa

Burkina Faso : Suspension de l’extradition de François Compaoré

La cour Européenne des droits de l’homme a suspendu l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso. Le frère du président déchu Blaise Compaoré est mis en cause dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, décédé en novembre 1998.

« La cour a décidé d’indiquer au gouvernement français, en vertu de l’article 39 du règlement de la CEDH qui régit les mesures provisoires que François Compaoré ne devrait pas être extradé vers le Burkina Faso pendant la durée de la procédure devant la cour » a déclaré le bras juridique du conseil de l’Europe. Notons que les avocats de l’accusé avaient saisi la CEDH pour que cette extradition soit annulée avec pour raison que leur client risquait être torturé dès son retour au Burkina Faso et Paris avait jusqu’à mardi 18 h pour garantir qu’aucune maltraitance ne sera fait sur lui, mais rien n’a été prouvé.

Norbert Zongo, auteur de plusieurs enquêtes très remarquées qui dénonçait la mauvaise gouvernance du régime Compaoré avait été retrouvé mort avec trois de ses compagnons dans le sud du Burkina et c’est en octobre 2017 que François Compaoré avait été arrêté à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, car un mandat d’arrêt avait été émis contre lui par les autorités de Ouagadougou.

Related posts

RCA – Cameroun : Une enquête sur le modèle financier africain du groupe Wagner

Franklin NIMPA

Burkina Faso : 11 soldats blessés et 29 terroristes neutralisés par l’armée

Franklin NIMPA

Nigeria : Une centaine de villageois libérés après 42 jours de captivité

Franklin NIMPA

COVID-19: Des variants indien découvert en Afrique du Sud

marie Lisette Zogo

Algérie : De violents incendies ravage la région de Kabylie

Franklin NIMPA

Force multinationale mixte : 200 000 personnes déplacées et réfugiées sont de retour dans leurs maisons ancestrales

Franklin NIMPA

Leave a Comment