fbpx
Kapt Media
Health World

Brésil : le président envisage d’autoriser les personnes vaccinées à ne pas porter de masque facial

Le président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré jeudi que le ministre de la Santé préparait une mesure visant à ne plus exiger de masques faciaux pour les personnes vaccinées contre le coronavirus ou précédemment infectées.

Bolsonaro, qui s’est opposé aux mesures de confinement et de distanciation sociale alors que son pays connaît la deuxième épidémie de coronavirus la plus meurtrière, a déclaré dans un discours que les quarantaines ne devraient concerner que les personnes infectées.

« Elles sont utiles pour les personnes qui sont infectées », a-t-il déclaré, ajoutant : « Les quarantaines sont pour ceux qui sont infectés ».

Jair Bolsonaro

Le ministre de la Santé, Marcelo Queiroga, a déclaré que Bolsonaro lui avait demandé une étude sur l’utilisation des masques au Brésil.

Le ministre a toutefois déclaré cette semaine devant une commission d’enquête du Sénat que les masques devraient être utilisés pour prévenir la transmission. Il a également contredit Bolsonaro sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine, affirmant que rien ne prouve que ce médicament antipaludéen soit efficace pour traiter les patients atteints de Covid-19.

Lors d’une émission hebdomadaire diffusée sur Internet à l’intention de ses partisans, M. Bolsonaro a défendu l’utilisation de la chloroquine et a déclaré qu’elle avait contribué à réduire le nombre de décès dus à la Covid-19 au Brésil, qui, selon lui, a été surestimé en incluant les décès causés par d’autres maladies.

Plus de 480 000 Brésiliens sont morts de la Covid-19, soit le deuxième bilan le plus lourd en dehors des États-Unis.

Dans le même temps, le programme de vaccination brésilien a mis du temps à démarrer et l’enquête du Sénat cherche à savoir si Bolsonaro, un sceptique des vaccins, a délibérément retardé l’approvisionnement en temps voulu.

Selon les données du ministère de la santé, seuls 23,6 % de la population brésilienne ont reçu une première dose et 10,2 % seulement ont été complètement vaccinés avec deux doses.

Related posts

COVID-19 : La fin du Ramadan sous le signe du confinement en Tunisie

marie Lisette Zogo

Cameroun : La région anglophone est confrontée à une pénurie d’eau et à une épidémie de choléra

Franklin NIMPA

Demi-finales de l’UEFA EURO 2020 : Italie vs Espagne, Angleterre vs Danemark

Franklin NIMPA

CDM 2022 : Le Qatar ne jouera pas le match d’ouverture comme la tradition le veut

marie Lisette Zogo

Festival de Cannes : Chantal Biya au Festival de Cannes

marie Lisette Zogo

MSF : Le choléra fait des ravages au Cameroun

Franklin NIMPA

Leave a Comment