fbpx
Kapt Media
Society

Assassinat d’un employé de la Croix-Rouge dans une région anglophone du Cameroun

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a confirmé l’assassinat d’un de ses collaborateurs étrangers dans la région anglophone du Cameroun.

Diomède Nzobambona, un Canadien de 62 ans, est décédé lundi des suites des blessures qu’il avait subies dimanche lors d’une attaque à Bamenda, dans la région du nord-ouest du pays, a indiqué le CICR dans un communiqué, précisant que les circonstances de son décès n’étaient pas encore éclaircies et qu’aucune autre information ne pouvait être donnée.

« Les mots ne suffisent pas à exprimer notre immense tristesse ni à apaiser le chagrin de sa famille et de ses proches. Nous leur adressons nos sincères condoléances et l’expression de notre profonde sympathie « , a déclaré Markus Brudermann, chef de la délégation du CICR au Cameroun.

Markus Brudermann

Diomede, précise le communiqué, était à Bamenda pour apporter une aide humanitaire aux communautés touchées par la violence armée. Sa mort marque une escalade des attaques contre les travailleurs humanitaires dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du pays d’Afrique centrale, ravagées par les conflits.

Les régions anglophones du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun sont en proie à une insurrection depuis quatre ans maintenant.

Les séparatistes armés qui militent pour la sécession des régions anglophones du Cameroun majoritairement francophone affrontent les troupes gouvernementales depuis qu’ils ont déclaré l’indépendance d’un nouveau pays qu’ils veulent appeler Ambazonie, composé des deux régions anglophones.

Dimanche, une fidèle a été tuée par balle et un pasteur blessé lorsque des hommes en uniforme militaire ont tiré des balles sur une église pendant un service religieux à Bali, à 12 kilomètres au sud de Bamenda, la capitale régionale du nord-ouest.

Une embuscade tendue par des séparatistes armés dans la même localité le mois dernier a tué cinq policiers.

Plus tôt dans la journée de vendredi, un élève de l’école primaire âgé de sept ans a été tué à Kumbo, à 108 kilomètres à l’ouest de Bamenda.

Les médias locaux ont cité un prêtre catholique du diocèse de Kumbo qui a déclaré que deux autres élèves de l’école primaire catholique St. Theresa ont été « légèrement blessés » lors des échanges de tirs entre les troupes gouvernementales et les séparatistes armés.

Related posts

Vendredi 14 mai déclaré férié au Cameroun

marie Lisette Zogo

Yaoundé: cinq malfrats neutralisés pour le vol de près de 80 millions de francs CFA

Armense Nya

Orange : Premier tournoi de football panafricain permettant aux jeunes d’être les acteurs d’un changement positif

Franklin NIMPA

Algérie: une explosion de gaz fait neuf morts 

Armense Nya

Santé : Campagne de dépistage de surdité chez les enfants

Armense Nya

Samuel Eto’o : La fierté de la ville de Douala, hôte de la CAN.

Franklin NIMPA

Leave a Comment