fbpx
Kapt Media
Africa Society

Arrestation d’un trafiquant de drogue dans une église

Un présumé trafiquant de drogue a été arrêté dans une église pentecôtiste très fréquentée de Lagos.

Le Service national de lutte contre la drogue (NDLEA) l’a révélé dimanche dans un communiqué publié par son porte-parole, Femi Babafemi,

Il a déclaré que les agents de la NDLEA ont suivi le suspect jusqu’à Ojodu Berger dans la région d’Ikeja.

Selon les informations recueillies par Channels Television a appris que le suspect – Stephen Afam Ikeanyionwu – figurait sur la liste des personnes recherchées par l’agence de lutte contre les stupéfiants « pour avoir tenté d’exporter 69,65 kilogrammes de cocaïne, d’héroïne et de cannabis vers le Royaume-Uni via le hangar d’exportation NAHCO de l’aéroport international Murtala Muhammed (MMIA) ».

Son arrestation fait suite à l’interception d’un envoi de drogues illicites pesant 69,65 kg à destination du Royaume-Uni via l’aéroport de Lagos le 12 août.

« Le bagage illégal avait été envoyé à l’aéroport pour être exporté par l’intermédiaire d’une société de transport de marchandises, qui a ensuite chargé un chauffeur de le livrer au hangar d’exportation de NAHCO », peut-on lire dans le communiqué.

« Après l’arrestation du chauffeur, des opérations de suivi et des enquêtes ont ensuite révélé la véritable identité du propriétaire réel de l’envoi, Stephen Afam Ikeanyionwu, qui a été arrêté trois jours plus tard lors d’une opération d’infiltration. »

Toujours à l’aéroport de Lagos, les agents de la NDLEA ont également arrêté un passager à destination de l’Italie, Abibu Miminu, lors du contrôle de sortie des passagers du vol d’Ethiopian Airways vers l’Italie via Addis-Abeba, pour avoir ingéré des drogues illicites.

Le porte-parole de l’agence a expliqué que le trafiquant présumé a excrété 68 emballages d’héroïne en trois excrétions, pesant toutes 800 grammes, alors qu’il était en observation entre le 14 et le 15 août.

« Dans le même ordre d’idées, les agents des stupéfiants de la Direction des opérations et des enquêtes générales ont intercepté dans deux sociétés de messagerie à Lagos 840 grammes de méthamphétamine destinés à l’Australie et dissimulés dans des boulons. 340 grammes de méthamphétamine dissimulés dans des chaussures fabriquées localement et également destinés à l’Australie ; 1 kilogramme de cocaïne en provenance du Ghana et à destination du Royaume-Uni, dissimulé dans quatre guitares locales. Une autre quantité de 480 grammes de méthamphétamine, dissimulée dans des chaussures et destinée à l’Australie, a également été saisie auprès de l’une des sociétés de messagerie », indique le communiqué.

Pendant ce temps, un rapatrié d’Afrique du Sud, Obi Chigozie Samuel, a également été arrêté à l’aéroport de Lagos dimanche dernier lors du dédouanement de la compagnie Ethiopian Airlines en provenance d’Addis-Abeba, pour avoir importé 58 grammes de skunk au Nigeria. Au cours d’un entretien préliminaire, il a reconnu en être le propriétaire et a affirmé être un fumeur de cannabis. »

De même, dans le cadre d’opérations menées dans les États d’Edo, d’Ondo, de Kaduna, de Kano et de Kogi, au moins 2 504,8 kilogrammes de diverses drogues illicites ont été saisis sur plusieurs suspects au cours de la semaine dernière.

Dans l’État de Kogi, l’agence a mis la main sur une femme de 60 ans, Comfort Uzor, avec 62,1 kg de cannabis le 17 août à Lokoja, où un certain Dayyabu Usman a également été arrêté avec 8 kg de la même substance.

Alors qu’Uzor se serait approvisionnée à Bolorunduro, dans l’État d’Ondo, et se dirigeait vers Abuja, Usman se serait procuré la sienne à Lagos et l’aurait emmenée à Kano pour la vendre.

Dans l’Etat de Kaduna, les agents de la NDLEA ont fait une descente au domicile d’un certain Joseph Sunday à Ungwa Pama, dans la région de Birnin Gwari, et ont récupéré 48,3 kg de cannabis dans sa chambre, suite à des renseignements crédibles.

À la suite d’un raid dans la forêt d’Ugbuwe, dans la zone de gouvernement local d’Ovia North East de l’État d’Edo, 146 sacs de cannabis sativa pesant 2,044 kg ont été saisis.

Un certain Ikechukwu Aleke a été arrêté dans l’État de Kano avec 30 000 comprimés de Tramadol, 225 mg, et 99 bouteilles de sirop de codéine. Un certain Muktar Muhammad a également été arrêté avec 370 bouteilles de sirop de codéine contre la toux, pesant 60,4 kg, et 900 comprimés de Rohypnol.

Sufiyanu Abubakar a été arrêté à Kano avec 400 bouteilles en plastique de sirop de codéine pour la toux pesant 52 kg. Mutta Hassan Wada, qui se serait spécialisé dans l’utilisation de sociétés de messagerie pour envoyer de la drogue à un destinataire en Chine, en utilisant des bouteilles d’épices de cuisine pour la dissimuler, a également été arrêté par les agents de l’agence.

Pendant ce temps, le président/chef exécutif de la NDLEA, le brigadier général Buba Marwa (retraité), a félicité les agents de l’agence pour les nombreuses arrestations et saisies effectuées au cours de la semaine dernière, les exhortant à maintenir le rythme.

« Nous avons tous mis nos mains sur la charrue, il n’y a pas de retour en arrière, pas de retraite ou de reddition et en tant que tel, j’exhorte tous nos officiers et hommes à intensifier l’action offensive en cours jusqu’à ce que le dernier gramme de drogue illicite soit enlevé aux marchands de la mort ».

Marwa

Related posts

Le nouveau barrage hydro-électrique de Kinguélé sera construit par SINOHYDRO

marie Lisette Zogo

Trois mille combattants de Boko Haram se rendent au Nigeria et neuf cents au Cameroun

Franklin NIMPA

Mauritanie : Corentin Martins remercié par la Fédération de football Mauritanienne

marie Lisette Zogo

COVID-19 : Alassane Ouattara entre en confinement

marie Lisette Zogo

Cameroun : Arrestation de deux personnes avec 70 kg d’écailles de pangolin à Mbalmayo

Franklin NIMPA

Crise anglophone : La chefferie de Baligham dans de sales draps

marie Lisette Zogo

Leave a Comment