fbpx
Kapt Media
Politics

Anicet Ekane : « Maurice Kamto a été dans le camp du RDPC bien avant les élections de 2018 »

Aux yeux du président du MANIDEM, la figure de proue du MRC a participé à plusieurs élections en tant que membre du gouvernement.

Trois ans se sont écoulées et les élections du 7 octobre 2018 font toujours l’objet de débats dans les médias. L’une des principales figures du scrutin, le Pr Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), fait régulièrement l’objet de critiques autant qu’il côtoie le régime en place.

S’exprimant sur la radio ABK le mardi 17 août 2021, Monsieur Anicet Ekane se penche sur cette élection tant contestée par le leader du MRC. En effet, on apprend par lui que ce n’est pas la première fois que Maurice Kamto participe à une élection présidentielle au Cameroun. Tout du moins, non.

« J’ai vu que Maurice Kamto était aux élections du RDPC bien avant les élections de 2018 parce qu’il était membre du gouvernement ».

Anicet Ekane

Concernant les marches, un phénomène qui a coûté l’emprisonnement de plusieurs leaders politiques, le président du Manidem se dit convaincu que les initiateurs doivent revoir la façon de faire en se focalisant sur ce que les populations ont besoin.

« Les néophytes en politique sont venus pour créer le désordre. Ils annoncent une marche en restant dans leurs bureaux climatisés, alors que le plus important ici est de mobiliser la population. L’élément important d’une marche n’est pas l’autorisation de manifestation, c’est la capacité à mobiliser les populations sur les problèmes fondamentaux (éducation, santé…) qui renforce la main. Il est de bonne guerre que le gouvernement interdise les manifestations de l’opposition. D’ailleurs, c’est le cas dans les grandes démocraties occidentales », suggère le rescapé de la Covid-19.

Anicet Ekane

Related posts

Côte d’Ivoire : Le nouveau vice-président a prêté serment

marie Lisette Zogo

urgent-Guinée: le Président Alpha Condé arrêté par les forces spéciales

Armense Nya

Tunisie : le Président limoge le Premier ministre et suspend le parlement

Franklin NIMPA

5 membres du gouvernement de transition malien dans le collimateur de l’Union européenne

marie Lisette Zogo

Mali : Un mandat d’arrêt international a été émis contre Karim Keita, fils d’IBK

marie Lisette Zogo

Tchad: Haroun Kabadi désigné président du CNT

Armense Nya

Leave a Comment