fbpx
Kapt Media
Africa

Afrique de l’Ouest : La CEDEAO a adopté un consensus pour une monnaie unique

Au cours de la réunion, le Parlement a adopté sa résolution pour un projet d’acte additionnel sur le Pacte.

Ce jeudi, le Conseil de la CEDEAO a fait un pas de plus vers la réalisation d’une monnaie unique pour la sous-région en adoptant le projet de résolution sur le Pacte de Convergence et de Stabilité Macroéconomique.

Adopté lors de la clôture de sa première session ordinaire à Abuja, le pacte est un prélude essentiel à la réalisation des critères d’adoption de la monnaie unique par les Etats membres – l’ECO.

Les membres du Parlement ont adopté leur résolution pour un projet d’acte additionnel sur le Pacte.

Cela fait suite aux délibérations en plénière sur les propositions de la commission mixte sur la politique macroéconomique et la recherche économique et de la commission de l’administration, des finances et du budget.

La résolution, qui sera transmise à la Commission, vise à assurer la coordination des politiques macroéconomiques dans le but de garantir une union économique et monétaire viable et de renforcer la stabilité macroéconomique.

Dans sa présentation, le comité mixte, présidé par Kebba Barrow, a souligné que le pacte sera mis en œuvre en deux phases.

Il a déclaré que la résolution vise également à renforcer la convergence des économies des États membres, y compris la coopération monétaire et financière.

M. Barrow a ajouté qu’elle définira également les procédures d’adoption ainsi que les modalités de mise en œuvre des programmes nationaux de convergence.

Selon lui, la première phase, qui sera axée sur la convergence, s’étendra de janvier 2022 à décembre 2026, tandis que la deuxième phase, qui sera axée sur la stabilité, débutera le 1er janvier 2027.

Pendant ce temps, les autres résolutions adoptées par le Parlement portaient sur des questions telles que l’examen de la situation politique au Mali, les discussions sur la situation post-électorale au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Guinée et au Niger.

Elles ont également porté sur le commerce, la douane et la libre circulation ainsi que sur les règles de gestion et d’attribution de la marque de conformité aux normes de la CEDEAO.

Related posts

Coupe d’Afrique des Nations 2021 : le Cap-Vert bat l’Éthiopie à plate couture

Franklin NIMPA

COVID-19 : Alassane Ouattara entre en confinement

marie Lisette Zogo

Coupe du monde de Beach soccer : Le Sénégal bat le champion et rejoint les quarts de finale

Armense Nya

Tunisie : l’ancien président Marzouki condamné à 4 ans de prison

Franklin NIMPA

ONU : Condamnation du coup d’État en Guinée

Franklin NIMPA

Leave a Comment