fbpx
Kapt Media
Health

AFFECTATION DU PERSONNEL AU CHR DE BAFOUSSAM : LE MINISTRE ET LE GOUVERNEUR SE DÉCHIRENT

C’est dans quelques jours que les populations de la ville de Bafoussam et environs pourront jouir des services du  Centre Hospitalier Régional de Bafoussam situé à 15 km de la ville au quartier Kouekong, la réception provisoire de l’œuvre est prévue le 15 juillet et l’opérationnalisation des services de l’imagerie, la morgue et le laboratoire dès le lendemain . Le ministre Manaouda Malachie a présidé une  séance de travail après la visite de l’infrastructure ,il était accompagné à l’occasion du Pr KINGUE, Conseiller Technique N°1 au Minsanté, du Gouverneur de la région de l’Ouest AWA FONKA Augustine et bien d’autres autorités administratives de la ville.

Le fait marquant lors de cette visite du ministre, l’annulation des  nominations effectuées par le patron administratif de la région de l’Ouest, une formation sanitaire de 2e catégorie nouvellement construite dans le chef-lieu de la région de l’Ouest.  Le 22 juin 2021 le gouverneur de la région, Awa Fonka Augustine a amputé à  l’hôpital régional de Bafoussam de 22 personnels de santé dont 8 médecins spécialistes, au profit du CHR. Ce qui  a créé un malaise au sein de l’hôpital régional. L’’hôpital régional se voyait privé de certains, les seuls pédiatres, urologue, anesthésiste réanimateur, rhumatologue et endocrinologue dont disposait cette Fosa, posait un réel problème. Ce d’autant plus que les services de gynécologie, de chirurgie et de cardiologie qui avaient chacun deux médecins spécialistes ont vu cet effectif diminuer de moitié. « Un hôpital de référence sans spécialiste n’en est plus un. Nous ne sommes plus différents d’un hôpital de District », commentait alors un cadre de cette Fosa au confrère de l’humaniste.com.

Dès son arrivée dans la ville le  7 juillet, une nouvelle décision du ministre de la Santé publique (Minsanté) a abrogé l’acte d’affectation du gouverneur. Le texte ministériel   affecte désormais  ‘’7 spécialistes (dont 3 issus de l’hôpital régional), 6 médecins généralistes, un pharmacien, 3 infirmiers spécialistes tous en provenance de l’HRB, 4 infirmiers (dont 3 de l’hôpital régional), 2 techniciens médico-sanitaires (1 de l’HR) et un personnel administratif. De ces affectations, 10 proviennent de l’hôpital régional de Bafoussam. NDLR’’

La  décision du gouverneur  Awa Fonka a  été violemment   critiquée dans les milieux sanitaires chez notre consœur Valérie Atangana de l’humaniste.com.  « Le gouverneur n’a pas qualité pour affecter du personnel dans un hôpital de 2e catégorie. C’est une compétence du ministre », explique par exemple un administrateur de santé publique en service à Yaoundé. D’ailleurs, « En son temps, l’ancien ministre André Mama Fouda avait saisi le Minat pour que les gouverneurs et préfets cessent de muter le personnel du Minsanté », poursuit ce fonctionnaire en service au Minsanté.

Au service du gouverneur les agents pointent du doigt le délégué régional de la Santé publique de l’Ouest, le Dr Chinmoun Daouda, qui est celui qui aurait fait des propositions au gouverneur. Et ce  sur la base du décret de novembre 2008 fixant les attributions des chefs des circonscriptions administratives et des organisations et portant organisation et fonctionnement de leurs services.

Le CHR de Bafoussam est  une formation hospitalière classée des standards internationaux. Dans les détails, c’est 14 bâtiments R+1 flambants neufs et 3 autres situés en annexe se dressent sur le site retenu pour la réalisation de cette infrastructure évaluée à 13 milliards de FCFA.

Related posts

Santé : Huit pays s’unissent pour éradiquer la dracunculose d’ici 2030

Franklin NIMPA

Santé – Cameroun : Évacuation d’urgence du président du sénat à Paris

marie Lisette Zogo

Gabon/Covid-19 : Trois-cent mille doses supplémentaires de vaccin chinois Sinopharm reçues

Franklin NIMPA

Côte d’Ivoire : L’OMS désigne Drogba comme ambassadeur pour le sport et la santé

marie Lisette Zogo

Pelé opéré d’une tumeur au Colon

marie Lisette Zogo

Des influenceurs européens se voient offrir des MILLIERS de livres pour dénigrer le vaccin Pfizer : Une fausse agence de publicité londonienne « dirigée par des Russes » vise à diffuser des messages hostiles sur le vaccin Covid

Franklin NIMPA

Leave a Comment