fbpx
Kapt Media
Portait

Aboudi Onguene : La fierté camerounaise du championnat russe

La semaine dernière, le syndicat des joueurs FifPro a annoncé les nominés pour son 11 mondial de l’année. Aux côtés d’un grand nombre de célébrités attendues des grands championnats anglais, français et espagnols, ainsi que des États-Unis, figurait une figure surprenante : La Camerounaise Gabrielle Aboudi Onguene du CSKA Moscou.

Les footballeuses du CSKA Moscou ont terminé deuxièmes en Russie – où la saison se termine en octobre en raison de l’hiver rigoureux – ce qui doit être une déception après avoir remporté deux titres consécutifs en 2019 et 2020.

La première division russe n’est pas exactement la Mecque du football. Seules 10 équipes participent à la compétition, qui a lieu depuis 1992, et elles ne roulent pas sur l’or, loin de là. Les Russes sont généralement éliminées dès la phase de groupe des championnats européens et ne se sont pas qualifiées pour les Coupes du monde depuis deux décennies. Pourtant, Onguene a fait son chemin jusqu’à Alpha Kaliningrad en 2012 avant de se retrouver au CSKA via Rossiyanka en 2017.

L’attaquante, qui ne mesure que 1,52 mètre (4′ 10″), a été décrite par le club comme une « légende vivante. » Avec 36 buts en 98 matchs, elle est la meilleure buteuse de l’équipe de tous les temps. Onguene, a déclaré vouloir continuer à jouer avec les joueuses qui viennent d’écrire « les plus belles pages du livre d’histoire du CSKA ». Parmi ses ambitions figure la victoire en Ligue des champions, et la joueuse de 32 ans dispose d’une saison supplémentaire pour atteindre cet objectif, puisqu’elle a récemment prolongé son contrat jusqu’à la fin de la saison 2022.

Related posts

CPI : Fin du mandat de la Procureure Fatou Bensouda

Franklin NIMPA

Pourquoi la Guinness est-elle si populaire en Afrique ?

Franklin NIMPA

Plus de 40 membres du Congrès demandent à Biden d’arrêter la déportation de Camerounais

kaptmedia

Les circonstances de la mort d’une Camerounaise quelques heures après l’obtention de sa résidence au Japon étaient-elles évitables ?

Franklin NIMPA

FOTSO VICTOR A PREFERE LE CHAGRIN A LA HONTE

Franklin NIMPA

Nécrologie: Décès de l’honorable Joseph Dipita Pokossi PCA des ADC

marie Lisette Zogo

Leave a Comment